When They See Us

SÉRIE – WHEN THEY SEE US (Dans leur regard)

On définit une erreur judicaire comme une erreur de fait d’une juridiction entraînant, ou ayant entraîné la condamnation d’une personne innocente. Dans cette série, ce n’est pas une, mais cinq personnes innocentes accusées à tort. Véritable événement médiatique, nous avons donc pris le temps de visionner cette série… When they see us.

 

  • PRÉSENTATION

Mise en ligne le 31 mai dernier, When they see us (Dans leur regard en français) est une série Netflix de 4 épisodes tirée d’une histoire vraie. Nombreuses sont les erreurs judiciaire et retranscrire celle de Central Park 5 fut l’idée de la cinéaste Ana Duvernay, l’auteur du film Selma. Mettant en exergue le système judiciaire américain et les horreurs qu’ont vécu ces 5 adolescents, les épisodes varient entre une heure et une heure trente.

 

  • SYNOPSIS

1989 une date qui cèlera le destin de 5 jeunes hommes. Central Park, le 19 avril 1989, Trisha Meili, 28 ans, joggeur habituel décida, après sa journée de travail, d’entamer son parcours quotidien au Central Park. Doit-on dire que c’est la course de trop ? Trisha fut violemment agressée, violée et laissée pour morte. Au même moment et dans ce même parc, une bande de jeunes garçons de Harlem s’amuse à faire peur aux passants, jusqu’à ce que cela tourne à la bagarre pour une partie d’entre eux.

Cinq d’entre eux seront identifiés, plus tard, par la police comme suspects du viol de Trisha Meili. On retrouve alors quatre noirs et un hispanique, âgés de 14 à 16 ans.

Malgré que les preuves soient minimes et que les tests ADN ne les inculpent pas, les policiers finissent après de longs interrogatoires à recueillir de faux aveux. Tout ceci n’a bien évidemment pas empêché les jurys de les condamner à des peines allant de 5 à 15 ans de prison.

 

  • IMPRESSIONS

Par où commencer ? Telle est la question ! When they see us est une série captivante et surtout très émotive. Moment intense et violent, la série Netflix nous place littéralement dans une atmosphère palpable. Entre injustice raciale incontestable et très flagrante, je reste toutefois choqué par les interrogatoires abusifs dans lesquelles les suspects n’avaient pas le droit de boire, manger ou aller aux toilettes ! Sans oublier les propos tenu par Donald Trump durant l’affaire. En effet, il appelait à la peine de mort au moment des faits et demandait à ce que ces cinq jeunes hommes innocent soient tués…

Le plus triste dans cette affaire, est le fait que le plus important pour eux était de trouver des coupables et non le ou les vrais coupables. Á noter que cela se passe encore à l’heure actuelle… Et c’est bien triste. En agissant ainsi, ils ont donc ruinés d’une part la vie de ces 5 jeunes hommes mais aussi celle de leur famille se retrouvant sans le vouloir dans cette affaire.

Autre point à soulever, la réinsertion des jeunes, on constate qu’une fois sortit de prison, ils sont livrés à eux-mêmes avec une étiquette qui ne leur correspond pas. Il y a, d’une part, ceux qui arrivent à s’en sortir comme Yusef Salaam et d’autre part, ceux qui malheuresement sombre dans la délinquance comme Raymond Santana.

Côté acteur, je tiens à féliciter Jharrel Jerome qui interpréta Korey Wise, l’adolescent jugé comme un adulte (car âgé de 16 ans à l’époque). On peux voir que ses jours en prison n’ont pas été de tous repos entre passage à tabac, maltraitance des gardiens (mais pas tous heureusement), visite impossible et couteuse dû à la distance et isolation pendant des années.

Au fil de la série, on reprend espoir et c’est à ce moment là que l’on se dit que les miracles existent vraiment. C’est par pur hasard que Korey rencontre l’auteur du crime, plus de 10 ans après son incarcération.

Pour terminer, When they see us nous clou le bec, vous pouvez la regarder uniquement sur Netflix alors foncez !

 

N’hésitez pas à nous partager votre avis en commentaire.

 

Pour visionner d’autres films, c’est très simple, consultez notre rubrique Films & Séries .

 

 

 

Naledi Sô ★★

Laisser un commentaire